Facebook pixel

Le baladi accordéon

Essence même de la danse égyptienne populaire, la danse baladi est une manifestation spontanée et joyeuse.  Loin de la démonstrativité, elle est libre,  terrienne et s’exprime essentiellement avec le bassin, le torse et les épaules.  Sous sa forme scénique, le baladi accordéon en est un genre à part entière. Il y a de nombreux articles à ce sujet, notamment dans la communauté des danseuses anglophones.  Et voici ma part, alimentée par de belles rencontres.

La musique baladi égyptienne

Baladi signifiant « du pays », on pourrait dire par extension de langage que du folklore saidi au tarab d’Oum Kalthoum toute musique égyptienne est baladi. Mais en pratique ce qui est baladi est de la chanson populaire de racine rurale  jouée avec des instruments modernes et citadins.  Il se démarque donc du chaabi, chanson populaire accompagnée par des instruments traditionnels (rababa, arghoul …).

Les chanteurs représentatifs du baladi sont entre autre : Mohamed Faouzi, Mohamed Kandil, Shafik Galal, Ahmed Adaweya

Le baladi accordéon, un style unique

Né dans les grandes villes cosmopolites d’Egypte, Alexandrie et Le Caire, au tournant du XXème siècle, le baladi est un produit des classes populaires issues de l’exode rural. Sa partie instrumentale, le baladi accordéon est souvent appelée le blues égyptien. Sur une structure codifiée, les modes et les variations utilisées sont influencée par la région natale des musiciens. Si elle est souvent joyeuse, cette musique est aussi empreinte de la nostalgie de l’endroit quitté.

Les instruments

A minima un accordéon et une tabla (nom de la darbouka en égypte). Mais cela peut aussi être son instrument d’origine, le kawala ou le ney(flûte en roseau), ou suivant les époques et les modes un saxophone, une trompette, ou un synthétiseur. J’utiliserai le mot accordéon par la suite, remplaçable par un autre des instruments cités.

Et le chant ?

La partie instrumentale du baladi peut être jouée seule, ou faire partie d’une chanson. Les thèmes les plus connus sont Amint Billah et Hassan ya Ghouli. Et chez Ahmed Adaweya on retrouve le célèbre Bent el Sultan et Ya baladi ya wad.

 

La structure du baladi accordéon

Voici les étapes qui construisent le « baladi accordéon ». Elles ne sont pas systématiquement toutes utilisées.

  1. l’improvisation musicale : Improvisation de l’accordéoniste sur un mode (maqam) sans accompagnement rythmique
  2. les questions/réponses : Question réponse entre l’accordéon et la percussion
  3. partie mélodique rythmée : Mélodie sur un rythme à 4 temps, souvent le masmoudi soghaya , maksum, ou saidi, parfois le wahda kebira. Le tempo est lent à modéré
  4. partie mélodique rapide Sur un rythme de maksum rapide puis/ou un felahi, avec parfois un taqssim
  5. le final : Il y  a principalement 4 fins possibles 
  • Une évolution vers un solo percussion
  • Un retour à la chanson
  • Un retour lent au thème de départ du taqsim
  • Ou un final, en trémolo et claques de percussion ou souvent en reprenant un thème des fanfares égyptiennes (très reconnues en Egypte, ces fanfares sont souvent une découverte pour les oreilles occidentales).

Les grandes danseuses

Une image valant mieux qu’un grand discours … Voici quelques baladi que j’apprécie, en suivant les changements d’époque.

Soheir Zaki

La danseuse préférée des égyptiens, ici sur un baladi saxophone 

Fifi Abdou

Fifi Abdou bien sûr, l’icône baladi et son charisme gouailleur unique

Mona Said

Mona Said est l’incarnation de la sensualité. Elle danse ici sur baladi accordéon et kawala

Hendeya

La sulfureuse Hendeya sur un baladi accordéon et saxophone

 

Des références pour aller plus loin

La transmission

Je ne recommanderai jamais assez l’enseignement de Nesma Al-andalus, qui a la rare double compétence de merveilleuse danseuse / merveilleuse enseignante. Elle a travaillé plusieurs années avec Ahmed Adaweya, et si vous vous ne pouvez assister à un de ses stages avec musiciens, elle propose également un enseignement de grande qualité avec des cours en ligne.

Ranya Renée, danseuse new-yorkaise propose un double DVD complet de technique et musicalité sur le thème du baladi.

Guy Schalom est un percussionniste d’origine égyptienne. Grand pédagogue, il donne des clés essentielles dans ses stages pour développer la musicalité de la danseuse. Il est en général accompagné de plusieurs musiciens.

La musique

A défaut d’un orchestre, improvisez sur une musique enregistrée

Presque toutes les compilations de musique pour la danse orientale contiennent un baladi. Et voici quelques albums faisant référence

  • Un CD merveilleux consacré au baladi incluant accordéon, kawala et saxophone par 3 pointures égyptiennes : Saltana
  • Egalement le CD Egyptian Baladi Live par The Layali El Sharq Baladi Band, crée par le même percussionniste que l’album Saltana,  Ibrahim El Miniawi
  • L’accordéoniste Ahmed Abdel Fattah a collaboré avec de grands noms de la danse. Vous trouverez ses baladi sur les CD de Nesma et de Beata & Horacio Cifuentes notamment
  • Guy Schalom a crée plusieurs CD avec son ensemble Baladi blues ensemble. Avec un très bel ensemble accordéon et du saxophone

Les livres

  • L’ouvrage le plus documenté et référencé sur l’histoire de la musique et des artistes populaires du Caire. Il est en anglais : A “Trade like Any Other: Female Singers and Dancers in Egypt”  par la chercheuse néerlandaise Karin van Nieuwkerk
  • Etude ethnologique et recueil de témoignages des musiciens de la célèbre rue Mohamed Ali. Un livre émouvant en français sur l’évolution sociale et musicale des musiciens baladi. “Farah” par le chercheur Nicolas Puig

Stage le baladi accordéon

Technique, musicalité et clés d’improvisation. Retrouvez moi dans un stage détaillant chaque étape du baladi !

Comment choisir son voile ?

Des conseils pratiques pour choisir son voile : de la matière aux dimensions, pour sublimer la danse orientale!

Découvrez le muwashah !

Mouachah ou muwashah, un genre poétique et musical ancestral, joué dans tout le monde arabe. De la poésie d’amour qui se danse sur des rythmes complexes …